Rééducation – Réadaptation

La rééducation soignante est prise en charge par les infirmières et les aides-soignants. La rééducation programmée dans le cadre de votre projet est réalisée par les kinésithérapeutes, l’ergothérapeute, le psychomotricien, le neuropsychologue, sur prescription médicale.

L’EQUIPE
Cadre Médico-Technique VAUCHELET Jean-Claude jc.vauchelet@chicrdd.fr
Service Kinésithérapie Ribérac kine.rbc@chicrdd.fr
La Meynardie kine.lm@chicrdd.fr
Saint Aulaye kine.sa@chicrdd.fr
Ergothérapeutes CALLAC Agnès ergo.ssr@chicrdd.fr
SALESSE Delphine ergo.ehpad@chicrdd.fr
Psychomotricienne MERCIER Pascale psychomot.lm@chicrdd.fr
Nos Activités
Des modalités et pratiques professionnelles personnalisées dans le cadre du projet thérapeutique du patient :

Un bilan initial d’entrée et un diagnostic masso-kinésithérapique est joint au dossier informatisé et permet de fixer, en accord avec le patient, les objectifs à court et à long termes de la prise en charge.

Le kinésithérapeute s’engage également dans les plus courts délais à fournir une aide technique permettant au patient de se déplacer en sécurité.

Chaque pathologie et chaque population à ses tests spécifiques effectués en adéquation avec les recommandations de bonnes pratiques professionnelles émises par l’HAS (Haute Autorité de Santé)

Une synthèse hebdomadaire est réalisée en présence du médecin prescripteur et de l’équipe pluridisciplinaire. Un bilan intermédiaire peut-être effectué permettant de noter les progrès réalisés par et de réajuster ou d’établir un nouvel objectif.

En cas d’urgence ou de soin spécifique des séances de kinésithérapie peuvent être réalisées le week-end, à la demande du médecin.
Un bilan final est réalisé et joint au dossier de sortie et un contact est pris avec un professionnel libéral pour assurer la continuité de la prise en charge à votre domicile.

La majorité des patients sont pris en charge sur les plateaux techniques de chaque site du CHICRDD. Ceux présentant des mesures d’isolement, des troubles du comportement ou une invalidité sont pris en charge dans leur chambre.

Un équipement diversifié permet d’adapter la prise en charge et les exercices aux capacités et à la pathologie du patient.

LA RÉADAPTATION

Le travail en réseau et le partenariat.

►Le réseau des assistantes sociales des Services de Convalescence et de Rééducation de la Dordogne

►Des réunions de régulation entre Service Sociaux des Centres Hospitaliers.

►Des partenaires ou professionnels, des structures de relais ou de maintien à domicile de la Dordogne et de la Gironde

Un binôme : ► l’assistante de service social ► l’ergothérapeute

L’ergothérapeute

L’ergothérapeute est un professionnel paramédical intégrant à plusieurs stades du parcours du patient, l’action des personnels de rééducation et de réadaptation.

Il exerce sur la prescription du médecin dans le cadre d’une demande formulée par le médecin, l’usager ou/et les équipes de soins.

Il s’attache à développer les capacités compensatrices des individus en situation de handicap, avec ou sans aide technique.

L’intention est de restituer une fonctionnalité aux gestes nécessaires pour accomplir les actes de la vie courante. A ce titre et dans le cadre du retour à domicile, il s’intéresse également à l’agencement et l’adaptation de l’environnement quotidien du sujet. Il accompagne l’assistante de service social dans cette démarche de projet de vie, valorisée dans les SSR du CHICRDD.

L’intervention de la psychomotricienne

La psychomotricienne, professionnelle paramédicale exerce prioritairement en secteur médico-social, FAM et EHPAD. Elle peut exercer ponctuellement en SSR sur prescription du médecin. ???

La prise en charge individuelle permet de traiter les troubles de l’image du corps ou du schéma corporel, de l’organisation temporelle, de la régulation tonique, de l’équilibre, des coordinations motrices, des fonctions cognitives, de la personnalité et du comportement.

La relaxation permet d’accompagner le patient dans l’acceptation de la perte momentanée ou définitive d’une certaine autonomie.